Monday, April 12, 2021
Sport

Pools LNH: voici 15 recrues à surveiller

Pools LNH: voici 15 recrues à surveiller
3views


À quelques semaines du début de la saison 2020-2021, voici des joueurs qui pourraient être de la discussion pour l’obtention du trophée Calder, remis à la recrue par excellence de la Ligue nationale de hockey (LNH). 

1- Alexis Lafrenière (Rangers – 925 000$) 

Le Québécois, plus récent premier choix du repêchage de la LNH, n’a disputé aucune partie dans le circuit Bettman, mais les attentes sont déjà bien hautes. Offensivement, Lafrenière sera bien entouré avec Artemi Panarin, Mika Zibanejad, Chris Kreider et le jeune Kaapo Kakko.

2- Igor Shesterkin (Rangers – 925 000$) 

Shesterkin a eu l’effet d’une bombe nucléaire à New York en remportant 10 de ses 12 matchs en fin de saison 2019-2020. Avec Henrik Lundqvist maintenant parti, Shesterkin a clairement devancé Alexandar Georgiev comme partant des Blueshirts. Et il faut dire que la formation new-yorkaise ne sera pas piquée des vers avec les Artemi Panarin, Mika Zibanejad, Anthony DeAngelo, Kaapo Kakko et… Alexis Lafrenière.

3- Kiril Kaprizov (Wild – 925 000$) 

Kaprizov arrive à l’âge de 23 ans dans la LNH, ayant été un choix de cinquième tour du Wild du Minnesota en 2015. Il arrive du SKA de Saint-Pétersbourg avec une récolte de 62 points en 57 matchs à sa dernière campagne.

Les partisans du Wild fondent beaucoup d’espoir en lui.

Toutefois, ce ne sont pas tous les Russes qui s’acclimatent bien à la vie en Amérique du Nord. Parlez-en à Vadim Shipachev.

4- Tim Stuetzle (Sénateurs – non disponible) 

Le jeune Allemand arrivera dans une formation où il obtiendra toutes les chances de se faire valoir. Stuetzle, troisième sélection du dernier encan amateur, a toutefois été ralenti en raison d’une blessure à un bras. Toutefois, il devrait être à 100% lorsque les camps d’entraînement s’amorceront.

5- Quinton Byfield (Kings – 925 000$) 

L’attaquant format géant qui a été sélectionné au deuxième rang du dernier repêchage pourrait faire partie d’une formation à l’avenir plutôt rose.

Les Kings de Los Angeles ont probablement l’une des meilleures banques de jeunes joueurs de la LNH.

Et avec des mentors comme Anze Kopitar et Drew Doughty, l’attaquant ne peut qu’apprendre de la bonne manière.

6- Grigori Denisenko (Panthers – 925 000$) 

Denisenko est intrigant, notamment en raison de sa vitesse et de son coup de patin. Les Panthers ont été amputés d’Evgeni Dadonov et le seront probablement également de Mike Hoffman. Ainsi, la porte est toute grande ouverte pour le jeune Russe, qui devrait ainsi faire ses débuts en Amérique du Nord.

7- Bowen Byram (Avalanche – 894 167$) 

La ligne bleue de l’Avalanche du Colorado est déjà jeune, talentueuse et mobile avec Cale Makar et Samuel Girard. Par contre, il ne faut pas oublier le défenseur des Giants de Vancouver. En 2019-2020, l’arrière de 6 pi et 1 po a encore une fois inscrit plus d’un point par match dans la WHL.

Mais Byram a été le quatrième choix au total en 2019 et il aura des occasions de se faire valoir.

8- Ilya Sorokin (Islanders – 2 000 000$) 

Sorokin arrive lui aussi de Russie et fera un tandem avec son compatriote Semyon Varlamov. Il a dominé la Ligue continentale lors des six dernières campagnes, lors desquelles sa moyenne de buts accordés n’a jamais dépassé 1,61 et son pire taux d’efficacité a été de ,929.

Sorokin a signé une entente d’un an et compte bien se faire valoir.

9- Alex Turcotte (Kings – 925 000$) 

Turcotte a été sélectionné au cinquième rang au total du repêchage de 2019 par les Kings. Il a ensuite poursuivi son stage universitaire avec les Badgers de l’Université Wisconsin, la même équipe que Cole Caufield. Il représentera les États-Unis au prochain Championnat du monde de hockey junior. Puis, il devrait, selon toute logique, faire ses débuts dans la LNH.

10- Evan Bouchard (Oilers – 863 333$) 

La progression de Bouchard suit son cours. Et tôt ou tard, il prendra les rênes de la brigade défensive des Oilers d’Edmonton. Pour l’instant, ce rôle appartient à Tyson Barrie, en raison de la blessure d’Oscar Klefbom. Mais Bouchard a bien fait en 2019-2020 dans la Ligue américaine (LAH), avec 36 points en 54 matchs. Puis, il a continué sur sa lancée en 2020-2021 en Ligue élite de Suède avec 17 points en 23 duels.

Les Oilers ont deux joyaux à la défense en Bouchard et Philip Broberg. Voilà quelque chose de rafraîchissant pour la formation de l’Alberta.

11- Trevor Zegras (Ducks – 925 000$) 

Zegras a été repêché dans le top 10 du repêchage de 2019 et était considéré comme l’un des meilleurs fabricants de jeu de cet encan amateur. Il a toutefois disputé une autre saison dans les rangs universitaires où il a amassé 36 points en 33 matchs.

À Anaheim, s’il parvient à obtenir un rôle de joueur de centre sur les deux premiers trios, il pourrait amasser sa part de points.

12- Nicholas Robertson (Maple Leafs – 821 667$) 

Les Maple Leafs de Toronto détiennent un autre jeune attaquant extrêmement dynamique. Même s’il n’a pas joué de matchs en saison régulière, Robertson a disputé quatre rencontres éliminatoires lors desquelles il a obtenu un point.

Robertson laisse tout sur la patinoire et ça pourrait s’avérer précieux pour une équipe avec tant de talent, mais à qui il semble manquer quelque chose.

13- Ville Heinola (Jets – 894 167$) 

Heinola a bien paru dans les huit matchs qu’il a disputés avec les Jets de Winnipeg en 2019-2020, amassant cinq points.

Et il a semblé bien mûrir en obtenant 14 points en 19 duels lors du début de la saison de la SM-liiga.

Les Jets ont un bon trio de défenseurs offensifs en Neal Pionk, Josh Morrissey et Heinola… à vous d’en tirer vos propres conclusions!

14- Gabriel Vilardi (Kings – 894 167$) 

Vilardi est un cas intéressant. Il a été sélectionné au 11e rang du repêchage de 2017, mais a eu de gros problèmes au dos qui a miné son développement.

En 2019-2020, il est revenu au jeu avec le Reign d’Ontario dans la LAH et a bien fait. Il a ensuite mérité un essai avec les Kings, lors duquel il a obtenu sept points en 10 matchs.

15- Rasmus Sandin (Maple Leafs – 894 167$) 

Sandin est extrêmement prometteur, mais avec Morgan Rielly et Jake Muzzin, notamment, en avant de lui, il sera difficile d’obtenir du temps de qualité sur l’avantage numérique.

En 28 parties l’an passé, il n’a obtenu que huit points, mais son potentiel est élevé.

Toutefois, une blessure est si vite arrivée…

Les données concernant le salaire des joueurs sont une courtoisie de CapFriendly.com.



Source link

Leave a Response